DSCF3180.JPG

Soutenir le parcours éducatif

 

L'éducation dans

le Cambodge rural

Toit effondré école

publique Koh Kong 2017

Ecole publique fermée car sans professeur dans Mont Kirirom

Le Cambodge, dont la moitié de la population a moins de 18 ans, a perdu 90% de ses intellectuels lors du génocide perpétré par les Khmers rouges. Durant cette période, la totalité des infrastructures scolaires et universitaires a disparu (détruites, détériorées, reconverties...)

Malgré d’indéniables progrès dans la politique éducative du Cambodge au cours de la dernière décennie, le secteur de l'éducation de ce pays n'arrive pas à réduire les inégalités d’accès à l’éducation liées au statut socioéconomique. C'est pourquoi, le taux officiel de scolarisation des enfants au Cambodge masque de grandes disparités géographiques, sociales et humaines. 

 

C'est en zone rurale où vit 80% de la population cambodgienne, que l'inégalité d'accès à l'éducation est la plus marquée pour des raisons aussi diverses que :

  •       l’exclusion en raison de l'éloignement géographique (il n'existe pas de ramassage scolaire public), l'appartenance ethnique ou le handicap

  •       la déficience des structures d'accueil (il manque des centaines de classes en zone rurale) de même que des sanitaires dont beaucoup sont insalubres quand ils ne sont pas inexistants

 

  •        la pénurie d'enseignants entrainant une surcharge des effectifs (ratio de 49 élèves/enseignant dans le primaire en zone rurale) combinée à un  bas niveau de formation

 

  •        l'insuffisance des manuels et fournitures pédagogiques qui restent une charge lourde pour les familles rurales majoritairement défavorisées économiquement

 

  •        le faible lien à l'école des familles rurales, ce qui constitue un paramètre défavorable dans la qualité et la régularité du parcours éducatif de l’enfant

 

  •       la pauvreté des familles qui n’ont souvent pas d’autre choix que de faire travailler leurs enfants dès le plus jeune âge

 

  •       les carences alimentaires et les problèmes d’hygiène qui nuisent aux capacités cognitives et physiques des enfants et à leur fréquentation régulière aux cours

 

  •       la fréquentation irrégulière ou l’abandon de l’école avant la fin du collège au profit d’un emploi précaire non qualifié qui reste encore aujourd’hui une réalité et un "modèle" pour les plus jeunes en monde rural

Ecole de fortune dans la jungle
pour pallier absence
 d'école publique

Sanitaires dans une école publique

Dessin de la vie rurale cambodgienne
Elèves primaire IEDS

 

La nature de
notre engagement

Partenariat avec le centre IEDS axé sur :

- le soutien à des projets définis en concertation avec l'équipe pédagogique, dans l’intérêt du plus grand nombre 

- la promotion de la formation professionnelle continue des enseignants

- le soutien scolaire des enfants défavorisés par l'octroi de bourses directement versées au centre; ces bourses couvrent l’ensemble des frais de scolarité, des fournitures des uniformes et des manuels.

- l’accompagnement de l'équipe éducative dans leur objectif d'autonomie à moyen terme

- la mise en place de partenariats locaux en soutien complémentaire pour le centre

- l'accueil des stages interculturels au sein du centre pour des étudiants français 

 

Tous les projets sont dotés en fonction du contexte et des besoins du moment.

A noter que nous n’effectuons pas de parrainage direct d’un enfant par un membre.

Soutien du parcours éducatif

Développement personnel des élèves

Hygiène et santé

Service aux familles & égalité des chances

Formation continue des enseignants

Développement citoyen

DSCF9421-1.JPG
DSCF3204-1.jpg

Le directeur du centre est le représentant de KATEKA au Cambodge pour la gestion opérationnelle au Cambodge.

 

A IEDS

Nos projets en cours

Vous souhaitez participer au financement d'un projet ?

- cliquer sur le lien d'accès à la campagne de dons en fin de la fiche de présentation

ou bien

- cliquer sur le bouton faire un don sur la fiche du projet en page d'accueil 

En savoir plus
En savoir plus