Le contexte

Le Cambodge est l’un des pays les plus pauvres d’Asie du Sud-Est et dans le monde. Ravagé par de nombreuses années de guerre et anéanti par le régime des khmers rouges, durant lequel entre un quart et un tiers de sa population périt - dont la totalité des personnes instruites - le pays a engagé une lente et difficile reconstruction depuis les années 80.

Aujourd’hui encore, la majorité de sa population vit dans une extrême pauvreté – 1/3 de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Le développement économique récent ne profite qu’à une infime partie de la population, essentiellement urbaine. De fortes disparités sociales se font jour, au détriment de nombreux enfants.

La population ne bénéficie d’aucune aide sociale ni d’aucun soutien sanitaire. En milieu rural, où vit la majorité de la population, le recours au travail des enfants est souvent une nécessité pour les familles. Les conditions sanitaires restent très précaires et insuffisantes et la mortalité infantile élevée.

Dans ce contexte, la situation socio-économique des familles rurales impacte défavorablement les conditions de vie et de scolarisation des enfants. Encore aujourd’hui, de nombreux enfants abandonnent leur scolarité en primaire au bout de 2/3 ans, quand ils ne sont pas non scolarisés. Sans accès à une éducation de qualité permettant l’acquisition de savoirs élémentaires pérenne, une grande partie de ces enfants vivant en zone rurale sont condamnés soit à migrer vers les bidonvilles urbains, soit à grossir les rangs des travailleurs d’emploi précaire, sans espoir d’un avenir différent de celui de leurs parents.

Le Cambodge

Population totale (2018) : plus de 16 millions (source : populationdata.net)

Part population < 24 ans : 52% / France :  30%

Age médian : 24.5 ans

Espérance de vie : 68.5 ans / France : 80 ans H & 85,6 ans F (source Insee)

Le Cambodge : un pays rural et une agriculture de subsistance  

Part de la population rurale : environ 79% de la population

Part du Pib agricole dans le PIB total : 32,7% en 2014

Province Kandal – district de Koh Thum où est situé le centre IEDS

La population de la province s'élève à environ 1 434 573 habitants (fév. 2018).

Avec environ 75% de ses habitants travaillant dans le domaine de l'agriculture, dont la moitié spécialisés dans la culture du riz, la province de Kandal est l'une des provinces maraîchères principales du pays. 

Le Cambodge : pauvreté et précarité en zone rurale

Le Cambodge est également marqué par une très forte disparité entre les milieux urbains et ruraux. Ces derniers sont les plus touchés par la pauvreté.

Environ un tiers de la population cambodgienne vit en-dessous du seuil de pauvreté.

 

Entre 35% à 40% des naissances d’enfants en milieu rural ne sont pas enregistrées.

Accès à l’eau potable : 16% de la population rurale.

Le Cambodge : forte disparité dans l’éducation entre milieu urbain et milieu rural

  • taux d'analphabétisation : 26%

  • taux de fréquentation pré-primaire : 13%

  • taux de fréquentation à l'école primaire : 85% *

  • taux de fréquentation secondaire : 45%

  • plus de la moitié des enfants quittent l’école primaire avant d’avoir atteint un niveau d’alphabétisation suffisant pour être pérenne, en raison :

  • du travail des enfants (37%) qui contribuent aux moyens de subsistance des familles,

  • du manque d’enseignants en milieu rural (jusqu’à 49 élèves /classe),

  • des infrastructures insuffisantes et très mal équipées,

  • de la part de parents analphabètes qui ignorent les bienfaits de l’éducation,

  • des coûts de scolarisation (uniformes, fournitures, livres sont payants),

  • des cours dispensés sur demi-journée dans le système éducatif cambodgien.

​* ce taux ne prend pas en compte les enfants non déclarés à la naissance et l’abandon du cursus par les élèves.

Kateka - Association d'intérêt général